Pourquoi s'inquiéter d'une évolution régulière de la myopie? 

Les faits sont clairs : il y a de plus en plus de myopes, partout dans le monde et non seulement leur nombre croit mais la sévérité de la myopie moyenne progresse. les patients myopes ont gagné, en moyenne, 1 dioptrie d’amétropie depuis les vingt dernières années. 

Il n’est pas rare de rencontrer de très jeunes enfants myopes qui passent de - 1 à - 2 dioptries en un an. Ceci peut sembler banal, mais si rien n’est fait, ils se retrouveront rapidement à - 6 ou - 8 dioptries  Aujourd'hui, on constate des myopies bien installées chez des enfants de 8 ou 9 ans, contre 12 ou 13 ans auparavant. Plus la myopie commence tôt, plus elle évolue rapidement et longtemps. Au-delà de - 5 ou - 6 dioptries, les complications, sous forme de pathologies oculaires, sont fréquentes. Selon l'Organisation Mondiale de la Santé, au-delà de – 8 dioptries, la myopie peut devenir une cause de cécité.

 

Comparés à une personne sans défaut visuel (emmétrope), même les patients myopes de 1 dioptrie présentent sur le long terme un risque accru de développer un glaucome, une cataracte sous-capsulaire postérieure, un décollement de la rétine ou de souffrir de dégénérescence maculaire. Les patients dont la myopie évolue jusqu'à atteindre 5 à 6 dioptries ont 40 fois plus de risques de subir des dommages maculaires.

Aujourd’hui, en France, le nombre de myopes est estimé à 40% de la population. Dans certaines parties du globe, comme à Taïwan, Singapour ou encore Hongkong, les chiffres sont dramatiques. A Taiwan, 75% de la population serait aujourd'hui touchée par cette épidémie, alors qu'ils n'étaient que 25% il y a quelques décennies. 

Aux États-Unis, le nombre de myopes a doublé en 30 ans, passant de 20% à 40%. Une récente étude britannique a recensé près de 50 % d'étudiants atteints de myopie. À Taïwan, les recherches indiquent une augmentation de près de 65 % dans la prévalence de la myopie au cours des 50 dernières années. 

À l'échelle mondiale, les prévisions tablent sur une augmentation future de la population atteinte, passant de 2 milliards de myopes en 2010 à 5 milliards en 2050.

L’augmentation du nombre de myopes dans le monde est telle, que le contrôle du développement myopique devient un enjeu de santé publique.

De ce fait, face à cette épidémie, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) encourage tous les pays industrialisés à mettre en place une véritable politique, impliquant tous les acteurs de la filière de santé visuelle, visant à éviter la prévalence des fortes myopies.



Sources AOF, CooperVision et Precilens.

 

En moyenne, chez des sujets prédisposés, la myopie évolue de -0,5 dioptrie par an jusqu'à la fin de la croissance.

 

Quand la progression de la myopie dépasse -0,25 ou -0.50 dioptrie par an, il faut intervenir.

Il est donc maintenant établi avec certitude que non seulement une myopie doit être dépistée le plus tôt possible chez l'enfant ou l'adolescent, mais également que tout doit être mis en œuvre pour en contrôler la progression.

Centre d'Orthokératologie et de Contrôle de la Myopie 

du Pays d'Aix

Centre Médical Charrier

3 Boulevard Albert Charrier

13090 Aix en Provence

Secrétariat

O4 42 29 55 37

Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h30